Rivière Saint-Maurice: Inauguration officielle du chenal de navigation balisé entre Shawinigan et La Tuque

Grandes-Piles, 24 juillet 2013 – C’est en présence de l’ensemble de ses partenaires que la corporation de développement de la rivière Saint-Maurice (CDRSM) a procédé aujourd’hui à l’inauguration officielle du chenal de navigation balisé entre Shawinigan et La Tuque. À partir du weekend prochain, les plaisanciers pourront donc circuler à l’intérieur des balises et ainsi profiter des nombreux trésors qu’offre ce plan d’eau exceptionnel.

« Je tiens à mentionner que l’été 2013 se veut une année de tests », rappelle le directeur général de Tourisme Mauricie, André Nollet. « C’est la première fois que les gens pourront circuler à l’intérieur de balises sur le St-Maurice jusqu’à La Tuque. On s’attend à beaucoup de circulation, et si on veut atteindre notre objectif d’attirer 2 000 nouveaux plaisanciers entre 2014 et 2016 sur la rivière, il faut faire la démonstration que c’est sécuritaire, renchérit-il. » Maintenant, il faut être conscient que des ajustements seront nécessaires, comme nous avons d’ailleurs déjà dû le faire depuis le mois de juin. Autant de pluie au début de l’été, et par épisodes depuis, ainsi que la variation du débit d’eau, à la hausse ou à la baisse, ne nous facilitent pas la tâche pour notre première année d’exploitation! », ajoute-t-il.

Les embûches

En mai et juin dernier, les quantités abondantes de précipitations reçues ont forcé la suspension des travaux de balisage pour une quinzaine de jours. Même certains bancs de sable se sont déplacés à un certain moment donné, forçant le déplacement du chenal de navigation, et donc le positionnement des bouées initialement prévu au plan de balisage. Pour faire face à des vitesses de courant de plus de 10 noeuds, Nautique St- Maurice, compagnie qui a obtenu le contrat de balisage et de la fourniture d’une partie des bouées, a même dû créer une toute nouvelle bouée pour les secteurs à fort courant. Aussi, dès l’obtention de ce contrat, l’entreprise a également dû construire une embarcation spécifique pour procéder, soit un catamaran de 45 pieds ayant une capacité de charge de 20,000 livres, incluant un treuil d’une capacité de levage de 3,500 livres et un système de positionnement géo référencé permettant la pose des bouées avec un niveau de précision de moins de 3 m, tel que requis au devis.

Ces derniers jours, la variation du débit d’eau sur la rivière a également compliqué les opérations de balisage. La pose des derniers ballons a donc pris fin tout récemment. Côté sécurité, la navigation ne peut être possible avant l’installation des règles limnimétriques. Ce sont précisément ces aides à la navigation qui font foi de tout et qui indiquent en temps réel la profondeur du chenal, pour un secteur donné.

Les spécificités de la rivière Saint-Maurice

La voie navigable du Saint-Maurice présente des zones de danger. Par exemple, lorsque les règles limnimétriques sont au vert, une profondeur minimum du chenal de navigation de 1,5 M (5 pieds) est assurée. Ce faisant, il est de première importance que chaque plaisancier soit au courant des secteurs critiques (rapides, zones rocailleuses, bancs de sable, etc.) avant sont départ. À cette fin, la CDRSM a édité (version papier et téléchargeable) le Guide du plaisancier de la rivière Saint-Maurice 2013, et l’a déjà distribué dans des endroits clés aux abords de la rivière. Ce document d’information comprend notamment une carte sommaire de navigation, les explications quant aux règles limnimétriques, aux aides à la navigation et au calcul du tirant d’eau, les particularités du plan d’eau, le comportement à adopter sur l’eau et la nomenclature des équipements de sécurité requis.

Le site Web www.navigationstmaurice.com est également en ligne depuis peu et permet aux plaisanciers de recueillir toutes ces données, en plus de pouvoir filtrer l’information quant aux services offerts le long du plan d’eau (mises à l’eau, essence, restauration hébergement, etc.). D’autre part, dès que les données pertinentes seront disponibles, il sera possible de prévoir la navigabilité dans le chenal. Il importe de rappeler que quelles que soient les prévisions de navigabilité diffusées sur ce site Internet, ce seront toujours les règles limnimétriques sur la rivière qui donnent le feu vert pour continuer (en vert), les mises en garde (en jaune) ou l’arrêt (en rouge) de la navigation dans le couloir balisé pour le secteur en amont.

Rappel du projet

Le corridor maritime, balisé entre Grand-Mère et La Tuque sur près de 130 km, a nécessité l'installation de près de 350 bouées sur la rivière. Les embarcations ayant un tirant d'eau de 2,5 pi à 3 pi, dont la longueur peut varier de 25 à 35 pieds au maximum, peuvent dès maintenant sillonner la rivière, à l’intérieur d’un chenal délimité.

Ce projet de 1,8 M$ figure dans les plans de développement de différentes instances régionales depuis plusieurs années. L'implication financière de plusieurs partenaires aura permis à cet ambitieux projet de voir le jour et d’aboutir aujourd’hui à l’inauguration du chenal balisé : les villes de Shawinigan et de La Tuque, la MRC de Mékinac, Tourisme Mauricie, via son fonds régional de partenariat en tourisme et la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Mauricie.

-30-
Source :Catherine Cournoyer
Directrice des communications Tourisme Mauricie



Retour

Droits d'auteurs

Copyright © 2014 Marinaquebec.qc.ca