Transat Québec Saint-Malo : Le port se remplit, l’Atlantique et la Manche se vident

Québec, le samedi 4 août 2012 L’Atlantique ne s’est toujours pas essoufflé en ce 13e jour de course de la Transat Québec Saint-Malo et les concurrents encore en mer bénéficient toujours d’un régime de sud-ouest à sud assez soutenu qui leur permet de filer toujours aussi vite vers Saint-Malo. Au tableau des déclarations d’arrivées, les signatures des skippers s’allongent et seules sept manquent encore à l’appel. Depuis hier matin, c’est un ballet de Class40 qui baigne les écluses et le port de Saint-Malo. Dernières arrivées en date, Sevenstar Yachttransport et Latitude Neige – Longitude Mer qui s’emparent des 13e et 14e places. Jusqu’à lundi midi, les Malouins vont vivre au rythme de ces arrivées qui sont, à chaque fois, accompagnées d’incroyables histoires de marins.

 Pas le temps de souffler et d’écouter les fabuleux récits des marins qui viennent de vivre, 11 ou 12 jours durant, une incroyable aventure que de nouveaux équipages franchissent déjà la ligne d’arrivée à Saint-Malo. Peu avant Aurélien Ducroz sur Latitude Neige-Longitude Mer qui s’empare de la 14e place, c’est Jean-Edouard Criquioche et son auberge espagnole à bord de Sevenstar Yachttransport qui se sont emparés de la 13e place. Les deux concurrents sont actuellement au mouillage en attendant l’écluse qui les mènera dans la soirée dans le bassin Duguay Trouin, là où sont amarrés l’ensemble de concurrents. Avec 31 minutes d’écart entre les deux voiliers, c’est très certainement le double champion du monde de ski Freeride, Aurélien Ducroz et son équipage qui sont les plus heureux, car cette 14e place est inespérée. Il y a deux jours, la course a bien failli être mise en parenthèse, car la rupture d’une pièce sur le safran de Latitude Neige-Longitude Mer a bien failli anéantir les espoirs d’Aurélien de terminer sa première transatlantique en course.

 Jean-Edouard Criquioche, termine donc 13e, mais aussi premier dans la catégorie vintage. Une catégorie qui comporte six Class40 dont la mise à l’eau s’est faite entre 2006 et 2007. Sevenstar Yachttransport devance dans ce classement EDF Energies Nouvelles de David Augeix, Avis Immobilier de Louis Duc, Transport Cohérence de Benoit Parnaudeau, Proximedia de Denis Van Weynbergh et Persévérance de Robert Patenaude qui sont attendus pour le premier dès cette nuit et pour le dernier lundi dans l’après-midi (heure de France).

 Si sept monocoques restent encore en course dont un dans la classe Open, Océan Phénix de Georges Leblanc, plus de la moitié de la flotte des Class40 est déjà à quai à Saint-Malo. Depuis hier, le comité de course n’a cessé d’enregistrer les temps de course des concurrents et depuis notre dernier point, Geodis, Roaring Forty 2, Comiris Elior IX Blue Jack in the Box Groupe Picoty, Red et Bodacious Dream sont venus s’amarrer face au village officiel de la Transat Québec Saint-Malo. En ce premier weekend du mois d’août, les nombreux touristes présents dans la cité malouine peuvent découvrir non seulement les fabuleuses machines qui viennent d’accomplir un parcours de plus de 3000 milles nautiques sur l’océan Atlantique, mais aussi croiser le regard des marins qui, encore dans leurs cirés, refont la course autour d’un bon verre avec leurs concurrents directs. « Il va quand même falloir penser à prendre une douche et à nettoyer le bateau … », nous lançait Arnaud Boissière sur Groupe Picoty, trois heures après son arrivée.

 Premier Québécois en Class40, Éric Tabardel sur Bleu est attendu à Saint-Malo demain matin aux alentours de 10h (heure de France) et il est fort à parier que l’ambiance ici sur le port va monter d’un cran. Mais avant de découvrir le Bleu du Québec en Bretagne, il faudra compter sur EDF Energies Nouvelles pour éclairer la nuit. David Augeix est en effet attendu vers 2h du matin dans la cité corsaire (heure de France). La journée de demain sera également marquée par les arrivées de cinq équipages avec dans l’ordre au dernier pointage Avis Immobilier aux alentours de 10h du matin (heure de France), Transport Cohérence vers midi, Océan Phénix en classe Open à 19h et Proximedia de Denis Van Weynbergh vers 23h (heure de France). Il ne restera plus que Persévérance de Robert Patenaude. Le dernier Québécois est attendu quant à lui lundi vers 14h (heure de France) et clôturera les arrivées qui depuis mercredi rythment la vie à Saint-Malo. Un port s’est vidé de l’autre côté de l’Atlantique et un port en France se remplit de nouveau. Les vases communicants de la course au large fonctionnent très bien et aucun abandon n’a été à déplorer sur cette 8e édition de la Transat Québec Saint-Malo malgré des conditions très soutenues.

 Tableau des Arrivées – Class40

 1.       Campagne de France : Halvard Mabire (FRA) en 11j 17h30min et 47s

2.       Mare : Jörg Riechers (ALL) en 11j 19h 1min et 2s

3.       Eole Generation-GDF SUEZ : Sébastien Rogues (FRA) en 12j 44min et 43s

4.       Geodis : Fabrice Amedeo et Armel Tripon (FRA) en 12j 2h 32min et 50s

5.       Roaring Forty 2 : Michel Kleijans (BEL) en 12j 4h 53min et 8s

6.       Comiris Elior : Thierry Bouchard (FRA) en 12j 5h 44min et 5s

7.       IX BLUE : Stéphane Le Diraison (FRA) en 12j 5h 47min et 50s

8.       Jack in the Box : Aloys Le Claquin (FRA) en 12j 11h 48min et 58s

9.        Groupe Picoty : Jacques Fournier (FRA) en 12j 13h 44min et 27s

10.    Red : Mathias Blumencron (ALL) en 12j 14h 36min et 2s

11.    Partouche : Christophe Coatnoan (FRA) en 12j 15h 5min et 33s

12.    Bodacious Dream : David Rearick (USA)

13.   Sevenstar Yachttransport : Jean Edouard Criquioche (FRA) en 12j 21h 39min et 6s

14.   Latitude Neige-Longitude Mer : Aurélien Ducroz (FRA) en 12j 22h 12min et 13s

 Tableau des Arrivées – classe Open

 1.       FenêtréA Cardinal : Erwan Leroux (FRA) en 9j 14h 21min et 5s

2.       Défi Saint-Malo Agglo : Gilles Lamiré (FRA) en 11j 2h 34min et 45s

3.       Vers un Monde sans Sida : Erik Nigon (FRA) en 11j 2h 55min et 23s

4.       Vento di Sardegna (1er monocoque) : Andrea Mura (ITA) en 11j 15h et 59min

 À propos de la Transat Québec Saint-Malo

La Transat Québec Saint-Malo est un événement de Voile international Québec (VIQ) qui a pour mission de présenter des courses océaniques et des événements nautiques qui font découvrir le fleuve Saint-Laurent, tout en travaillant à sa mise en valeur en plus de valoriser des projets de développement qui touchent la jeunesse. VIQ a mandaté GESTEV comme producteur délégué de la TQSM. Spécialisée en gestion d’événements sportifs et culturels, GESTEV est installée depuis 1992 dans la région de Québec et est certifiée éco-responsable selon la norme BNQ 9700-253.

 À propos de la Fédération canadienne de la faune

La Fédération canadienne de la faune est un organisme national à but non lucratif qui se consacre à promouvoir la prise de conscience et l’appréciation de notre monde naturel. Par la diffusion de connaissances sur l’incidence des activités humaines sur l’environnement, la subvention de recherches, la création et l’offre de programmes didactiques, la promotion de l’exploitation durable des ressources naturelles, la recommandation de changements de politiques et la coopération avec des partenaires aux vues similaires, la FCF vise à créer un avenir où les Canadiens vivront en harmonie avec la nature. Pour plus d'information, consultez le site federationcanadiennedelafaune.ca

 -30-
Pour tout savoir sur la Transat Québec Saint-Malo : www.transatquebecstmalo.com



Retour

Droits d'auteurs

Copyright © 2014 Marinaquebec.qc.ca