MYLÈNE PAQUETTE REPREND LES RAMES POUR SE RENDRE À L’ANSE À BEAUFILS

La rameuse d’océan et ambassadrice du Saint-Laurent pour la Fondation David Suzuki, Mylène Paquette, partira demain, jeudi 18 août à 5 heures du matin de Rivière-au-Renard. Face à aux côtes escarpées de la Gaspésie, à leurs vents forts et imprévisibles, et aux courants locaux qui peuvent sérieusement compromettre la sécurité de Mylène, son équipe au sol a décidé de minimiser les risques de la navigatrice. Elle lui a proposé diverses options pour que Mylène reprenne son entrainement. « Afin d’assurer ma sécurité de Rivière-au-Renard jusqu’à L’Anse-à-Beaufils, en passant par Gaspé, je serai accompagnée d’un navigateur d’expérience dans l’embarcation et je pourrai également compter sur lui pour utiliser le moteur hors-bord que nous venons d’installer sur le bateau » a-elle expliqué.

Mylène Paquette, qui rame cet été sur le fleuve Saint-Laurent jusqu’aux Îles-de-la-Madeleine, a dû annuler ses escales à L’Anse-au-Griffon, Cap-des-Rosiers et Grande-Grave afin de récupérer son retard en raison des mauvaises conditions climatiques. Elle compte arriver demain le 18 août dans l’après-midi au club nautique Jacques Cartier de Gaspé; et le 19 août dans l’après-midi à la marina de L’Anse-à-Beaufils. De là, elle attendra la meilleure météo pour pouvoir entamer la dernière grande étape de son entrainement : la traversée de L’Anse-à-Beaufils jusqu’à Havre-Aubert, Îles-de-la-Madeleine. Cette traversée s’effectuera dans les conditions qui se rapprocheront le plus de celles qu’elle devra affronter en 2012 sur l’Atlantique Nord.

Mylène Paquette demeure disponible pour des entrevues dans les marinas dans lesquelles elle fait escale ainsi que par téléphone, en direct du bateau. Vous pouvez également la suivre sur son blogue, Facebook et Twitter. Pour plus d’information, consultez http://www.mylenepaquette.com.

-30-

SOURCE : Virginie Michel, Cardinal Communication



Retour

Droits d'auteurs

Copyright © 2014 Marinaquebec.qc.ca